© 2016 par Passez-moi l'expression créé par Wix.com

  • Grey Facebook Icon

 

le bizarre

Atelier du 16 déc 2018 :

Le Faux miroir, René Magritte, 1928

Légendes urbaines...ou champêtres :

Légende champêtre

par Pascale

Lorsque le coucou se fait entendre, on dit que c'est le printemps qui arrive. Si on a une pièce de monnaie dans la main à ce moment là, alors on est sûr d'avoir une rentrée d'argent dans les temps qui suivront.

Mais pourquoi le coucou ? Est-ce parce que cet oiseau chante mais ne se montre que rarement ? Ou parce qu'on ne le remarque pas puisqu'il est gris et qu'il va de nid en nid, jamais chez lui, jamais là où on l'attend.

L'argent, c'est la même chose, on croit ne pas en avoir assez, alors on court après pour s'enrichir.

Au fond, la richesse n'est-elle pas en nous, quelque part à attendre qu'on la découvre ?

Bien souvent elle surgira là où on l'attendait le moins. Le vrai trésor est unique, personnel, il se remplit au fur et à mesure des rencontres. Chaque parole, chaque regard, chaque sourire apporte une pièce.

Coucou, chante, chante encore, je crois à ta légende dorée, tu es mon compagnon de route, je ne te vois pas mais tu es comme la petite voix qui guide et attire vers l'ailleurs et le renouveau, comme le printemps sait si bien le faire.

Alors, au prochain printemps, tendez l'oreille et serrez très fort la main à l'ami de passage.

Un tigre en forêt de Milly ?

par Joël

Un tigre aurait été aperçu en forêt de Milly près de Gennes. Plusieurs randonneurs prétendent avoir surpris une grosse bestiole dans des fourrés lors d’une randonnée organisée par une association humanitaire en forêt de Milly. Un randonneur aurait même disparu dévoré par le tigre. Après enquête, il semble que ce soit juste une personne qui ait voulu prendre un raccourci plutôt que de faire le parcours complet de la randonnée.
Deux semaines avant ce premier signalement, un cirque avec des tigres s’était installé à Gennes pendant quelques jours. Pendant son séjour, un incident s’était produit qui avait marqué les esprits de ces témoins: Une femme un peu ivre avait failli se faire attaquer par un tigre particulièrement agressif en s’approchant un peu trop près de sa cage. De là à imaginer que le cirque se soit débarrassé d’un animal potentiellement dangereux en le relâchant en forêt de Milly, il y a un pas que plusieurs personnes ont allègrement franchi.
Depuis, une véritable psychose s’est installée. Des agriculteurs partent désormais dans leurs champs avec leur fusil de chasse à leurs côtés pour se défendre au cas où le tigre les attaquerait. Un éleveur a préféré rentrer toutes ses vaches à l’étable plutôt que de les laisser au pré.
Face à cette affaire, la gendarmerie est circonspecte. Pour le capitaine de la brigade de Gennes, les randonneurs auraient simplement surpris des sangliers.
Contacté, le directeur du cirque dit n’avoir relâché aucun tigre et reporte sur la femme la responsabilité de l’agressivité de l’animal lors de cet incident.
En attendant, le mystère du tigre plane toujours sur la forêt de Milly.

                            Le Courrier saumurois
                            Le 17 septembre 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now